De l’utilité des coulisses sans avoir le tournis.

 

Le réalisme est une des clefs d’un beau réseau. La coulisse est une solution pour atteindre cet objectif. Elle offre l’avantage de multiplier les possibilités du jeu : stockage des trains (limitant ainsi les manipulations du matériel), circulation, manoeuvre… Et quelle merveille pour petits et grands de voir apparaître un train « caché » à la sortie d’un tunnel, d’une gare « invisible », après une courbe et disparaître vers une destination qui échappe à notre regard. Nous devenons alors le voyageur sur le quai de gare, le promeneur le long d’une voie ferrée, le photographe qui fige dans le temps la manoeuvre d’une locomotive dans un dépôt… Faire ainsi rouler les trains, c’est un peu comme le chauffeur qui « garnissait les coins » du foyer avec vigilance. Jean CUYNET nous dévoile cette fois-ci les nombreuses possibilités et astuces qui s’offrent à nous et ce qu’elle que soit la taille de notre réseau et le thème choisi.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *